Formation

La formation professionnelle initiale d’acousticienne/acousticien en systèmes auditifs CFC

Le Secrétariat d’Etat pour la formation, la recherche et l’innovation SEFRI a adopté au début septembre 2015 les bases légales pour la formation professionnelle initiale d’acousticienne/acousticien CFC. Il s’ensuit que sa mise en vigueur aura lieu comme prévu le 1er janvier 2016. Les premiers apprenants commenceront en août 2016 leur formation pro-fessionnelle initiale de trois ans.

Fin d'études/Certificats Examen professionnel des audioprothésistes avec brevet fédéral

La formation comprend trois ans de pratique professionnelle spécifique à plein temps (5 jours par semaine) dans un commerce spécialisé en appareils auditifs. La formation pratique se fait «sur le terrain» («training on the job»); elle est complétée par un cours de formation sur 3 ans.

Pour de plus amples informations sur les cours de formation, veuillez consulter le site web de l'académie auditionsuisse www.akademie-hoerenschweiz.ch

Après accomplissement de la formation et réussite à l’examen professionnel, le lauréat reçoit le brevet fédéral d’audioprothésiste. Ce diplôme l’autorise à diriger une filiale ou une entreprise indépendante et, bien entendu, à facturer ses prestations aux assurances.

Formation internationale, brevet fédéral reconnu par l’UE

La formation d’audioprothésiste a été harmonisée entre la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche. L’Académie européenne d’appareillage acoustique, d’audiocommunication et d’informatique auditive AHAKI veut définir des critères de référence et des normes pour la profession.

Sont affiliés à l’AHAKI:

  • l’«Akademie für Hörgeräte-Akustik» (AHA), Lübeck/Allemagne
  • Wirtschaftsförderungsinstitut der Wirtschaftskammer Tirol (Institut de promotion de l’économie) Innsbruck/Autriche
  • le Centre suisse de formation des audioprothésistes (SAHA), Olten/Suisse

Equivalence de diplômes étrangers

Au niveau national, le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) est compétent sur les questions d’ordre général relevant de la reconnaissance des qualifications professionnelles en Suisse.